des panneaux d’information

  002 Les panneaux d’information électroniques ont été installés récemment . L’un, au Creux et l’autre au carrefour de la Madeleine. Pour ce dernier, la municipalité a opté pour un emplacement protégé, avec une visibilité optimale, contre le mur du restaurant « Entre Nous », à l’angle du bâtiment.L’objectif est de diffuser l’information au plus proche de la population. Spectacles, animations de la commune ou des associations seront ainsi communiqués au public. | 

Aménagement des quartiers des Bottières et de Pain-Blanc

La première phase de l’étude, celle de diagnostic, concernant l’aménagement des quartiers des Bottières et de Pain Blanc a été présentée au dernier conseil municipal. Ces deux zones implantées près d’axes importants : la route de la Madeleine (RD1079) et la route du Creux (RD933) totalisent une surface urbanisable de plus de 13 hectares.
La municipalité a lancé cette étude car elle a été saisie de nombreuses demandes de lotisseurs désireux d’aménager sur ces zones des petites surfaces de moins de 1 ha. Aussi, afin de définir des règles qui ne sont suffisamment précises aujourd’hui au PLU , elle a souhaité avoir une vision globale d’aménagement afin de pouvoir organiser les accès, l’habitat, dimensionner les réseaux, pour coordonner les opérations successives .
Les enjeux sont multiples : il s’agit de réaliser un aménagement cohérent et fonctionnel : créer des voies qui permettent la desserte routière des quartiers et des déplacements piétons sécurisés, organiser la rétention des eaux pluviales, intégrer un bâti diversifié dans le tissu existant… le tout en conservant un maximum d’espaces verts. Le souhait, c’est  de réaliser un phasage dans le temps pour étaler les projets sur de nombreuses années.
Concernant la suite de l’étude, le cabinet va maintenant proposer un schéma d’organisation possible. Après examen, une réunion de présentation sera organisée d’ici l’été afin d’expliquer ces enjeux.
Le rôle de la municipalité se bornera à donner les orientations d’aménagement qui seront reprises dans le Plu. Ainsi, les futurs aménageurs sauront à quoi s’en tenir. Toutes les réalisations citées, y compris la création des routes, seront à leur charge.

 

un deuxième colombarium au cimetière

L’installation du deuxième columbarium a été effectuée. En granit rose, avec plaques de fermeture noires, il compte quinze cases pouvant contenir quatre urnes. Son coût s’élève à 15 000 €. En face, un banc assorti a été prévu pour permettre aux familles de se recueillir.
Le cimetière s’est doté également de nouvelles caves-urnes et le jardin du souvenir a été matérialisé par un parterre de galets blancs.

IMGP3955       IMGP3952

 

le cimetière

cimetiere tri Le cimetière est équipé d’une fosse de collecte réservée aux déchets verts, de deux conteneurs pour récupérer les pots plastique et d’un autre réservé aux pots en terre. Une pancarte indique d’ailleurs clairement la destination de chacun.Or, il s’avère que les pots sont jetés entiers dans la fosse. Un état de fait que déplorent les employés municipaux, qui passent un temps précieux à effectuer eux-mêmes ce tri avant de transporter plantes et fleurs fanées à l’usine de compostage de Feillens.  Le tri des pots en plastique et en terre n’est pas non plus effectué correctement.  La municipalité demande donc expressément à chacun de respecter le règlement du cimetière qui précise ces consignes.