Présentation

La Commune de REPLONGES compte, au 1er janvier 2016, 3 722 habitants pour une superficie de 1 660 hectares. Elle est située sur la rive gauche de la Saône, face à la ville de Mâcon.

Elle se situe au carrefour d’importants axes routiers et autoroutiers :
RD 1079 – RD933 – A40 – et future A406. Cette position géographique privilégiée a attiré d’importantes entreprises qui se sont installées dans les zones d’activités Combe de Veyle et plus récemment « Mâcon-Est ».

L’habitat essentiellement pavillonnaire, est dispersé en 24 hameaux. Compte tenu de sa configuration, la commune comporte plusieurs pôles d’attraction principaux qui sont La Madeleine et le Creux (commerces).

Au Creux, un pôle « petite enfance » accueille les enfants en bas âge et une « petite unité de vie » de 8 logements, les personnes âgées.

La Croix Colin et Le Bourg ( services administratifs, culturels, écoles et restaurant scolaires).

Le complexe Limorin où se situent les bâtiments communaux : voirie, incendie, ainsi qu’une salle polyvalente : réunions, mises à disposition des associations sportives, culturelles (environ 40) et fêtes familiales.

Equipements sportifs et culturels : salles de sport, agorespace pour ados, stade, terrains de tennis, salles de musique, itinéraires de sentiers communaux…

Un effort particulier a été fait ces dernières années au niveau de l’environnement : réhabilitation des bâtiments publics, dénomination des rues et numérotation des habitations, embellissement et propreté grâce à la commission « environnement » et aux 50 bénévoles qui oeuvrent en ce sens, aménagement de voirie, extension de l’éclairage public, enfouissement de lignes téléphoniques et électriques, création de trottoirs…

La prairie, dont la propriété et l’utilisation ont marqué l’histoire de la Commune au long des siècles, est toujours soumise à une pratique ancestrale « la vaine pâture ». Située entre la Saône, son canal de dérivation et les zones d’habitation, elle est classée « natura 2000 » car elle est un lieu privilégié pour la faune (le râle des genêts, le courlis cendré…) et la flore propres aux zones humides.

Les berges de ces voies navigables sont un lieu de promenade calme et reposant très apprécié de la population.